Vie étudiante > Gazette CCA


News letter CCA janvier 2011

 

 

 Génération CCA
(comptabilité Contrôle Audit)

 Faculté de Rouen
Bulletin janvier 2011

 

Génération CCA est une association loi 1901. Son but est de promouvoir la filière CCA de Rouen et ses métiers et de rapprocher  le monde étudiant avec le monde professionnel notamment dans le domaine de l'audit, de la gestion et de la finance. Génération CCA fédère également  le réseau des anciens autour de l'entité MSTCF/CCA. Le diplôme CCA étant la nouvelle appellation de la filière MSTCF (Maîtrise des Sciences et Techniques Comptables et Financières).

Le bureau de l'association Génération CCA (photo ci-contre) est composé de six membres inscrits en Licence et Master ainsi que d'adhérents actifs sans lesquels Génération CCA ne pourrait exister. La participation des étudiants et des anciens élèves dans la vie de l'association est indispensable pour la pérennité de notre association.

 

 Clémentine Mesnil, Guillaume Fontaine, Juliette Leclercq, Fabien Demarest, Emilie Delaire, Jenny Renouf.

Si vous avez été étudiant de la filière (CCA ou MSTF) n'hésitez pas à rejoindre l'annuaire des anciens. Nous comptons sur vous.

Pour nous contacter :
generation-cca-rouen@hotmail.fr

Entretien avec Arnaud Debray,

Expert Comptable
à Rouen et à Dieppe.
Président de l'Ordre des Experts Comptables de Normandie
Professeur associé à l'IAE de Rouen.

 
  

 Avec votre expérience d'Expert-Comptable et de professeur à l'IAE, que pensez-vous de la filière CCA pour former de futurs professionnels dans le domaine de la comptabilité, voire des experts-comptables ?

Toutes les filières ont leurs qualités, avec des modalités différentes. La filière universitaire CCA est à mon sens une excellente voie, complète, riche et variée. L'entrée est ouverte aux titulaires d'un bac + 2. La diversité des matières traitées et le niveau de l'enseignement en font une porte très appréciée vers le diplôme d'Expert-Comptable. Je connais plusieurs jeunes Experts-Comptables, hommes et femmes, qui sont d'abord passés par cette filière, notamment à l'IAE de Rouen. Plusieurs d'entre eux vont cette année prêter serment auprès de l'Ordre des Experts Comptables.

Comment êtes vous arrivé à enseigner à l'IAE ? Enseignez-vous dans d'autres établissements ou d'autres filières ? Qu'aimez-vous dans l'enseignement ? Que vous apporte la fonction d'enseignant ?

J'ai d'abord été sollicité pour être enseignant vacataire en comptabilité approfondie il y a plusieurs années. C'était à l'époque en MSTCF. J'enseigne à présent en Licence 3 et Master 1 en comptabilité générale et en audit à l'IAE de Rouen. Le fait d'enseigner est un plus indéniable dans une vie professionnelle. Le contact avec les étudiants, leur spontanéité, leur saine curiosité sont sans arrêt des éléments de motivation qui renouvellent, s'il en était besoin, la passion d'enseigner.

Comment évaluez-vous le niveau de compétences des CCA ? Quels sont leurs points forts et leurs points faibles quand ils arrivent sur le marché de l'emploi ?

Un étudiant à la sortie de CCA a de fortes connaissances théoriques, un potentiel d'évolution certain mais encore peu de connaissances pratiques. Rien de plus normal. Mais du fait de ses bases solides, son évolution au sein du cabinet est souvent rapide. En quelques années, il peut franchir plusieurs étapes et, avant de devenir Expert-comptable, accéder à une fonction d'encadrement, passionnante et valorisante.

Que pensez-vous de la rémunération obligatoire des étudiants  stagiaires ?

Il faut se souvenir que cette nouvelle obligation est la conséquence de dérives qui ont eu lieu dans certaines entreprises. Il est arrivé que des employeurs considèrent les étudiants stagiaires simplement comme de la « main d'uvre gratuite ». Le stagiaire est bien sûr tout autre chose : un jeune ayant soif d'apprendre et de découvrir mais également probablement un futur collaborateur. La relation qui s'instaure entre l'entreprise et le stagiaire doit tenir compte de ce contexte. La rémunération des stagiaires à présent obligatoire a été fixée à un montant tout à fait raisonnable qui bien souvent était de toutes façons versé volontairement par le cabinet ou l'entreprise. Il m'est rapporté que parfois cette nouvelle obligation serait un frein pour les étudiants à la recherche d'un stage. Ceux qui y verraient un obstacle à l'accueil de stagiaires n'ont pas compris la démarche qui doit être la notre.

 

 

 Comment intégrer
la filière CCA de Rouen ? (comptabilité contrôle Audit)

Génération CCA est présent lors des salons d'étudiants (Photo : Studyrama Rouen). Ces salons sont l'occasion de promouvoir la filière CCA, d'expliquer ses modalités d'admission et ses perspectives professionnelles. Quelle formation initiale faut-il pour intégrer directement le Master 1 ? A quels métiers le master CCA prépare-t-il ? Quel est le nombre d'étudiants admis ? Génération CCA est là pour répondre à toutes vos questions. Le schéma ci-dessous résume les principales voies d'entrée de la filière (sélection par dossier, tests et entretiens).

  

 Pour plus de renseignements :
pierreantoine.sprimont@univ-rouen.fr
hadi.mochtari@univ-rouen.fr

 Alison Gautier, Adrien Chapeau, Valentine Huet et Fabien Demarest au salon studyrama pour promouvoir CCA
 

Entretien avec Minh Ha Luong, étudiante en MASTER 1 CCA Rouen

 
  
  
 

Comment as-tu connu la formation CCA et pourquoi l'as-tu sélectionnée ?

Au cours de la journée de présentation en licence 3, un professeur de l'IAE nous a présenté la formation. J'avais postulé à la licence 3 CCA à la fin de ma L2 d'Économie, mais je n'ai pas été prise. J'ai donc décidé de postuler pour le M1 CCA après ma L3 d'économie. En effet, CCA me permettait d'avoir de bonnes bases en comptabilité, gestion et en droit et d'effectuer un premier stage professionnel dans ce domaine, car les métiers liés à la gestion de l'entreprise m'ont toujours attiré.

Est-ce un atout pour toi d'avoir fait une licence d'économie pour suivre les cours de CCA ?

Les atouts dont je peux bénéficier, à l'issue de ma L3 Économie sont ma capacité d'analyse et de synthèse et ma formation tournée plutôt vers les maths, cela  m'aide dans les matières telles que la gestion financière. J'ai également de bonnes bases en économie, ce qui est toujours intéressant pour comprendre certaines notions de gestion. Mes faiblesses se retrouvent peut être dans les matières de droit et de comptabilité. Ce qui est bien c'est que CCA prévoit des cours de remise à niveau dans cette matière.

Quels sont les sujets qui ont le plus attiré ton attention et dont tu penses qu'ils t'apporteront une réelle valeur ajoutée lorsque tu intégreras le marché du travail ?

Les sujets que j'ai le plus appréciés et qui me serviront sûrement dans le futur sont la comptabilité des sociétés, le droit et normes internationales et le cours d'audit/commissariat aux comptes. Ces matières nous apportent de réelles bases dans l'apprentissage de l'Audit.

Cette formation te permet-elle de te sentir plus confiante ou gardes-tu des appréhensions quant à ton arrivée dans le monde professionnel ?

Je me sens très confiante car je bénéficie des interventions d'enseignants chercheurs et de professionnels. Les enseignants chercheurs nous apportent la théorie alors que les intervenants extérieurs font le lien avec le monde professionnel ; ils nous transmettent leurs expériences, leurs anecdotes ce qui nous donne la possibilité de mieux appréhender les cas pratiques. Par la suite, je souhaite passer le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité Générale) pour m'inscrire en tant que stagiaire expert comptable dans un cabinet, et tenter le Diplôme d'Expertise Comptable. A ce titre, je suis persuadée que CCA est une des meilleures formations pour accéder à ce métier.